Le Gouvernail

 

L’aventure « Le Gouvernail » débute au moment où Monsieur Luc Ferrari prend sa retraite de typographe; c’est à lui que nous devons un nombre incalculable de numéros de la revue.

Je reprend le flambeau à la demande de mon Papa, membre du comité de rédaction. Ensemble, nous donnons un souffle graphique nouveau à l’ensemble et c’est avec grand plaisir que nous mettons en page les textes, photographies et idées de Madame Antoinette Béguin et Monsieur Claude Zweiacker.

Alors qu’en 2016, je fête mes 20 ans de société, « Le Gouvernail », lui, fête sa 85e année. Longue vie au « Gouvernail » !